La reprise de notre pouvoir

Si l’on veut se pencher sur les racines du malfonctionnement actuel, il faut analyser notre relation avec les pouvoirs et examiner de quelle manière certains aspects fondamentaux de notre liberté sont voilés par des faux concepts profondément acceptés, enseignés et promus par les différents organes de pouvoir dans notre société.

Lorsque l’on étudie un peu l’histoire de notre monde, on constate que de tous temps et sous tous les régimes, un petit groupe d’élite, ne représentant qu’un nombre très restreint de la population, a toujours été en état de diriger et manipuler le restant du peuple. Cela s’avère vrai du temps de l’Égypte pharaonique, de la démocratie grecque, du régime brahmanique hindou, de la monarchie catholique, de la Chine populaire, des califats islamiques, etc.

Il est donc intéressant de rechercher quelle nouvelles aristocraties ou minorités dominantes, gouvernent aujourd’hui. Non pas dans le but de designer certaines organisations et corporations en particulier, mais dans l’idée de bien comprendre la proportion de leur puissance. En guise de neutralité et par nécessite de les nommer, je les appellerai les réseaux.

Il est clair que le monde d’aujourd’hui est dirigé et administré par des réseaux omniprésents dans tous les secteur clefs de la finance, de la politique, des médias, des sciences et des systèmes éducatifs. Et que même si l’idée d’un système démocratique a été inventé et animé par ces réseaux mêmes, il est un fait certain que cette idée ne dépassera jamais la dimension utopique.

Pour comprendre la force des ces réseaux, nous devons bien saisir leur influence sur le plan psychologique. Nous devons étudier de quelle manière nos esprits sont manipulés dans le but de gérer notre relation avec la réalité, notre regard sur le monde. Et jusqu’à quel point cette manipulation influence notre bien-être, nos émotions, nos valeurs, nos besoins, nos relations avec autrui, mais surtout comment cela affecte l’estime de soi et notre amour-propre.

Comprendre la logique de ces réseaux, c’est mieux comprendre notre propre regard sur la réalité, sur notre identification raciale, religieuse et communautaire et sur nos convictions individuelles. Ce travail permet de reprendre et de préserver d’une part la saine gestion de notre pouvoir inné d’être soi, cet être unique, voué de tous ses droits spirituels et d’autre part de nous libérer d’une répression indue par les différents mécanismes cherchant à briser les liens vers l’accession à une conscience supérieure.

About Alex Mero

Author of "Legend of a Nomad" and soon to come, "The Lucid Voice". Novels based on spirituality and philosophy, written in a fictional setting
This entry was posted in Blog / Français and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.